bonsaiolo's friends



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
...

Partagez | 
 

 Ce n'est pas une blague, mais une histoire à méditer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ce n'est pas une blague, mais une histoire à méditer   Lun 21 Juin - 2:47

Un jour, un homme revenant du travail très tard, fatigué et agacé trouva son fils de 5 ans, à l’entrée de la porte.

"Papa, je peux te poser une question ?"
"Qu'est-ce que c'est ?" répondit l’homme.
"Papa, combien tu gagnes par heure ? "
"Ce n’est pas ton problème ... Pourquoi une question pareille ? répondit l’homme, d’une façon agressive.
"Je veux juste savoir. S'il te plaît combien tu gagnes par heure ?»
"Tu sais quoi ? Je gagne 12 € par heure !"
"Ah ! ..." répondit le garçon, avec sa tête vers le bas.
"Papa, prête-moi seulement 6 € ..."

Le père était furieux,
"C’est pour cette raison que tu demandais cela ? ... Penses-tu que c’est comme ça que tu peux obtenir de l’argent pour acheter des jouets ? Vite au lit dans ta chambre. Je travaille durement chaque jour pour de tels enfantillages ?"

Le garçon restant silencieux, entra dans sa chambre et ferma la porte.

L’homme assis devient de plus en plus nerveux sur les questions de l’enfant. Comment ose-t-il poser ce genre de questions juste pour gagner de l'argent ?

Une heure plus tard, l'homme se ressaisit et se dit : peut-être qu’il avait vraiment besoin d'acheter quelque chose avec ces 6 € et après tout ce n’est pas dans ses habitudes. L’homme alla à la chambre du gamin et ouvrit la porte.

"Tu dors, mon fils ?" demanda l’homme ...
"Non papa, je suis éveillé" , répondit le gamin ...
"Je pense que j’ai été trop dur avec toi mon fils... J’ai eu une journée très dure, à tel enseigne que je me suis déchargé sur toi. Voici les 6 € que tu as demandé."
Le petit tout souriant s'écria :
"Oh, merci papa !"

L’homme vit que le gamin avait déjà de l'argent, et commença à se fâcher de nouveau.
Le garçon comptait son argent doucement, puis regarda son père.

"Pourquoi voulais-tu plus d'argent si tu en avais déjà ?"
"Papa, c'est parce que je n'en avais pas assez.", répondit le gamin.
"Papa, maintenant j’ai 12 €. Puis-je acheter une heure de ton temps ? ... S'il te plaît, arrive demain une heure avant à la maison... J'aimerais dîner avec toi."

Le père fut brisé. Il mit ses bras autour de l’enfant et demanda pardon...

C'était juste un petit rappel à tous ceux qui travaillent dur dans la vie... Nous ne devons pas la laisser filer entre les doigts sans avoir passé un temps, ou une partie de ce temps avec ceux qui en ont vraiment le besoin, ceux qui sont proches de notre cœur. N'oubliez pas de partager ces 12 € (la valeur de votre temps) avec quelqu'un que vous aimez.

Si on meurt demain, la société pour laquelle nous travaillons, pourrait facilement nous remplacer dans les prochaines heures. Mais la famille et les amis que nous avons laissés derrière sentiront la perte pour le reste de leur vie ...
Revenir en haut Aller en bas
bonsaiolo
Admin
avatar

Messages : 3237
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 62
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Ce n'est pas une blague, mais une histoire à méditer   Lun 21 Juin - 6:16

C'est sans doute mignon tout plein cette pseudo-histoire
.
Mais c'est aussi faire abstraction du plaisir que l'on a à travailler, à se sentir utile, à être socialisé, à réussir des challenges, à apprendre, à expérimenter, à gagner de l'argent pour offrir.

Les générations précédentes se sont souvent tuées au boulot, par des durées de travail quotidiennes trop longues, par des efforts physiques trop importants mais elles avaient la satisfaction du devoir accompli. Aujourd'hui, avec nos semaines de travail à mi-temps (ben oui, moitié moins qu'il y a 1 siècle), malgré les immenses progrès de la médecine, de l'ergonomie au travail, de l'aide apportée par la mécanisation et la technologie, avec nos RTT permanentes, la fatigue physique a quasi disparue et "on" est quand même fatigué. J'ai un peu tendance à penser qu'on est fatigué de ne rien faire, de ne pas vouloir s'épanouir, se s'emmerder. Alors on dort 10, 12 H par jour pour tuer le temps, on se lève à midi le we sans avoir pensé qu'on avait perdu la moitié de sa journée, on glande au boulot, histoire de passer le temps. Si, si, j'en connais plein des comme ça, plus vieux à 30 ans qu'un vrai vieux.

Non, j'ai pas parlé des fonctionnaires ... pas encore.
D'ailleurs je les plains, fonctionnaires ou pas, tous ceux qui s'ennuient à longueur de journée, à longueur d'année, à longueur de vie.

Car malgré les emmerd, les soucis et les nuits blanches, les manque d'appétit, je m'éclate tous les jours, toute l'année. Je me lève tôt et me couche tard de peur de perdre "du" temps. Je gagne aujourd'hui correctement ma vie sans devoir rien à personne et sans savoir comment demain sera. Un coup de poker permanent. C'est aussi pour ça que j'ai créé dernièrement une boite de négoce basée essentiellement sur des projets à destination du Moyen-Orient et de l'Asie Centrale. J'ai eu d'ailleurs l'Uzbekistan au tél plusieurs fois aujourd'hui. Un investissement financier très lourd, irraisonnable mais un enjeu motivant intellectuellement et financièrement.

Je pense que je ne pourrais pas vivre autrement. Et je n'ai pas l'impression que je délaisse ma famille pour autant.

Et je rencontre de plus en plus de personnes qui, après quelques mois ou quelques années de retraite, reprenne une activité salariée et ça n'est pas pour une question d'argent. Juste envie de re-vivre.

Je sens que je ne vais pas être compris, pas grave ...
.
Revenir en haut Aller en bas
http://bonsaiolo.wix.com/vosges#!home/mainPage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce n'est pas une blague, mais une histoire à méditer   Lun 21 Juin - 8:52

Cette histoire m'a "touchée", personnellement, pour cette partie :
san.lei a écrit:
Nous ne devons pas la laisser filer entre les doigts sans avoir passé un temps, ou une partie de ce temps avec ceux qui en ont vraiment le besoin, ceux qui sont proches de notre cœur.
C'est tout.
C'est uniquement pour ça que je l'ai mise ici.
Revenir en haut Aller en bas
bonsaiolo
Admin
avatar

Messages : 3237
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 62
Localisation : Vosges

MessageSujet: Re: Ce n'est pas une blague, mais une histoire à méditer   Lun 21 Juin - 9:28

san.lei a écrit:
Nous ne devons pas la laisser filer entre les doigts
Et moi, c'est pour cette raison que j'ai répondu ce que j'ai répondu.
Revenir en haut Aller en bas
http://bonsaiolo.wix.com/vosges#!home/mainPage
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n'est pas une blague, mais une histoire à méditer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est pas une blague, mais une histoire à méditer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la blague cool
» blague
» ELTON va à l'école des chiots ! Mais quelle histoire !!! A LIRE SVP
» mâle mais pas entièrement
» pour les pieds nus mais dans quelles conditions ,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bonsaiolo's friends  :: ici, on peut déconner :: des blagues-
Sauter vers: